SCIERIE LX100

ÉCONOMIQUE POUR UNE UTILISATION INTENSIVE

Obtenez des prix et des informations!

La scierie LX100 est conçue pour une utilisation intensive et continue et présente de nombreuses
innovations en termes de solidité, d’efficacité, de facilité d’utilisation et de visibilité de l’opérateur.

UN BANC DE SCIERIE ENTIEREMENT RETRAVAILLE

Le design du banc LX100 est entièrement nouveau, conçu pour résister à une utilisation continue et intensive avec un acier plus épais au niveau des tubes et des sections transversales. Les pieds de la scierie sont boulonnés directement aux sections transversales de sorte que la bille est soutenue directement
par les pieds et non par le cadre. Les sections transversales sont plus hautes que les tubes latéraux de sorte qu’il est facile de charger les billes sur le banc avec un chariot élévateur, sans avoir à baisser ou à faire rouler les billes sur la scierie. Des capuchons en acier inoxydable pour chaque section transversale sont disponibles en option.

Tête de coupe xFRAME

Le cadre rigide et solide porte le panneau de commande, le moteur et la tête de la scierie. La tête de coupe xFRAME se déplace sur deux barres d’acier du cadre du banc.

ÉQUIPEMENTS LX100

Electric motor

Moteur électrique
standard 7,5 kW
(11 kW en option).

Power Up/Down

La montée/descente électrique standard augmente la productivité de l’opérateur

side support

Les supports latéraux de la LX100 sont simples et plus résistants que jamais.

Log Clamp

Le dispositif de serrage des billes est doté d’une nouvelle fixation pour un serrage précis des équarris et de la dernière planche. Lorsqu’il n’est pas utilisé, le dispositif de serrage est toujours maintenu en dehors de la saleté et en dehors de la trajectoire.

lubrication tank

La lubrification automatique de la lame s’active lorsque la lame est engagée et se coupe lorsque la lame s’arrête.

Electric blade guide

Lorsqu’il coupe des billes de tailles différentes, l’opérateur peut facilement ajuster la position du bras guide-lame grâce à un interrupteur situé sur le panneau de commande.

Debarker

Grâce à l’écorceuse en option pour retirer les saletés et l’écorce de la lame, vous augmentez la durée de vie de votre lame.

Setworks

Avec la division automatique optionnelle, il suffit de régler la taille des planches et avec un bouton uniquement, la scierie se repositionne automatiquement pour chaque coupe.

Sawhead Tower

Tête de coupe xFRAME – Le cadre rigide et solide porte le panneau de commande, le moteur et la tête de la scierie. La TETE DE COUPE xFRAME se déplace sur deux barres d’acier du cadre du banc.

Control Panel

Fonctionnement de la scierie Les commandes de la scierie sont situées de façon centralisée sur le panneau de commande de l’opérateur. De cette position, l’opérateur a toujours une excellente vue du processus de coupe.

Caractéristiques techniques

Puissance
Standard Moteur électrique 7.5 kW
En option Moteur électrique 11 kW
Capacité de bille
Longueur de bille 5.40 m - (banc M2 - 2 segments de 2,75 m chacun)
5.58 m - (banc S3 - 3 segments de 1,85 m chacun)
8.10 m - (banc M3 - 3 segments de 2,75 m chacun)
Diamètre de bille max. 70 cm
Largeur de coupe max. 64 cm
Caractéristiques de la tête de coupe & Options
Standard Montée/descente électrique
Guide-lame électrique (version CE)
Système de tension de la lame
Réservoir de lubrification de la lame
Guides-lames à galets
En option Avance mécanique (uniquement AC)
Guide-lame électrique (non version CE)
Division automatique SW
Ecorceuse (AC uniquement)
Caractéristiques des bancs & Options
Standard Trois sections de banc – banc S3
Trois supports latéraux de bille – banc S3
Deux dispositifs de serrage manuels des billes – banc S3
Cale pour billes
En option Tourne-billes
Sections de banc supplémentaires (1,85 m ou 2,75 m)
Lame
Longueur 4010 mm
Largeur 32-35 mm
Diamètre volant de lame 483 mm
Exigences de la scierie
Consommation
électrique normale
7.5 kW - 16 Amp
11 kW - 25 Amp
Taille du raccord
du collecteur de sciure
101.6 mm Diamètre

TÉMOIGNAGES DE CLIENTS

Wood-Mizer à Magné : retour aux sources

Thursday, September 27, 2018

Wood-Mizer à Magné : retour aux sources

Les 26 et 27 octobre 2017, Wood-Mizer France était à Magné (Vienne) lors de journées Portes ouvertes ; l'occasion pour l'équipe de rencontrer Jean-Luc Sabiron qui a participé à l'établissement de la marque sur le sol français dans les années 90.

Situé à un peu moins d'une trentaine de kilomètres au sud de Poitiers, Magné est un agréable village de la Vienne qui abrite un trésor en son cœur ! Ce trésor, à nos yeux, c'est Jean-Luc Sabiron qui, il y a un peu plus de 20 ans, aidait son oncle – Jean-Louis Lancereau – à importer les premières machines Wood-Mizer en France et à en lancer la commercialisation.
L'aventure Wood-Mizer a commencé dès 1995, pour Jean-Luc Sabiron, à quelques kilomètres de Magné.

Une profession de foi
Tout a démarré lors d'un déplacement à Singapour. Monsieur Lancereau, qui à l'époque travaillait en Malaisie, tombe sur une publicité de la marque Wood-Mizer dans un magazine professionnel. Il n'en faut pas plus pour lui permettre d'entrevoir les possibilités de ces machines ainsi que le potentiel commercial sur le territoire français étant donné la disparition progressive des petites scieries locales. Il faudra tout de même quelques mois de plus avant que, de retour définitif en France, il contacte Wood-Mizer Indianapolis et se lance dans les démarches pour importer les deux premières machines. Celles-ci arrivent à Annecy dans un centre d'homologation qui va permettre d'apporter les modifications nécessaires au marché français. Tout cela se passe avant que la Pologne n’entre dans l'Union européenne. Ainsi, chaque machine importée devait passer par le centre d'homologation avant de recevoir son certificat, procédure longue et complexe.
Image d'archive d'un salon en 1998. (© Jean-Luc Sabiron)

Dès l'arrivée de la première machine en 1995, Jean-Luc Sabiron – qui travaillait alors dans une entreprise de réparation de machines de seconde transformation du bois – va accompagner son oncle pour la mise en route de celle-ci. À partir de l'été 1996, la collaboration démarre véritablement et c'est le début de la commercialisation sur les salons à travers la France (foire en forêt de Tronçais, Mimizan...), mais aussi de façon plus générale sur l'ensemble du territoire français et dans les pays francophones d'Afrique (Cameroun, Sénégal, Angola...).

C'est la tempête de 1999 qui va marquer un vrai virage dans le développement de la marque en France. En 2000, entre les machines commandées (environ deux par mois) et leur homologation, ainsi que l'activité de sciage à façon, les deux hommes ne comptent plus leurs heures !

L'activité bat son plein jusqu'à l'été 2004, date à laquelle Jean-Louis Lancereau décède. Jean-Luc Sabiron est alors obligé de se reconvertir professionnellement et s'éloigne du monde du bois jusqu'en 2014.
Jean-Luc Sabiron apporte aujourd'hui sa connaissance historique des machines et des premiers clients à Wood-Mizer pour la reprise en main du marché français.

C'est la lecture d'une petite annonce de vente d'une LT40 équipée d'un moteur Kubota qui va décider Jean-Luc à revenir dans l'univers du bois et de Wood-Mizer. Le temps de faire les démarches administratives et de récupérer la machine et il devient alors scieur mobile en mars 2015.

Aujourd'hui, Jean-Luc se déplace sur la région de Poitiers et les alentours avec sa LT40 superhydraulique équipée de l'écorceur, de la division automatique, et d'une extension de 1,80 m qui lui sert généralement une fois par mois. Il assure aussi l'entretien de sa machine ainsi que l'affûtage et l'avoyage des lames sur des machines Wood-Mizer. Et, comme il aime à le dire, depuis qu'il a sa machine et qu'il est à son compte, il revit !
Il apporte aussi une expertise technique du travail du bois au travers de son expérience professionnelle en tant que scieur mobile.

Print

Name:
Email:
Subject:
Message:
x