• Image 1
    Image 2
    Image 3
    Image 4
    Image 5
    Image 6

Dernières actualités

Wood-Mizer à Magné : retour aux sources

Thursday, September 27, 2018

Wood-Mizer à Magné : retour aux sources

Les 26 et 27 octobre 2017, Wood-Mizer France était à Magné (Vienne) lors de journées Portes ouvertes ; l'occasion pour l'équipe de rencontrer Jean-Luc Sabiron qui a participé à l'établissement de la marque sur le sol français dans les années 90.

Situé à un peu moins d'une trentaine de kilomètres au sud de Poitiers, Magné est un agréable village de la Vienne qui abrite un trésor en son cœur ! Ce trésor, à nos yeux, c'est Jean-Luc Sabiron qui, il y a un peu plus de 20 ans, aidait son oncle – Jean-Louis Lancereau – à importer les premières machines Wood-Mizer en France et à en lancer la commercialisation.
L'aventure Wood-Mizer a commencé dès 1995, pour Jean-Luc Sabiron, à quelques kilomètres de Magné.

Une profession de foi
Tout a démarré lors d'un déplacement à Singapour. Monsieur Lancereau, qui à l'époque travaillait en Malaisie, tombe sur une publicité de la marque Wood-Mizer dans un magazine professionnel. Il n'en faut pas plus pour lui permettre d'entrevoir les possibilités de ces machines ainsi que le potentiel commercial sur le territoire français étant donné la disparition progressive des petites scieries locales. Il faudra tout de même quelques mois de plus avant que, de retour définitif en France, il contacte Wood-Mizer Indianapolis et se lance dans les démarches pour importer les deux premières machines. Celles-ci arrivent à Annecy dans un centre d'homologation qui va permettre d'apporter les modifications nécessaires au marché français. Tout cela se passe avant que la Pologne n’entre dans l'Union européenne. Ainsi, chaque machine importée devait passer par le centre d'homologation avant de recevoir son certificat, procédure longue et complexe.
Image d'archive d'un salon en 1998. (© Jean-Luc Sabiron)

Dès l'arrivée de la première machine en 1995, Jean-Luc Sabiron – qui travaillait alors dans une entreprise de réparation de machines de seconde transformation du bois – va accompagner son oncle pour la mise en route de celle-ci. À partir de l'été 1996, la collaboration démarre véritablement et c'est le début de la commercialisation sur les salons à travers la France (foire en forêt de Tronçais, Mimizan...), mais aussi de façon plus générale sur l'ensemble du territoire français et dans les pays francophones d'Afrique (Cameroun, Sénégal, Angola...).

C'est la tempête de 1999 qui va marquer un vrai virage dans le développement de la marque en France. En 2000, entre les machines commandées (environ deux par mois) et leur homologation, ainsi que l'activité de sciage à façon, les deux hommes ne comptent plus leurs heures !

L'activité bat son plein jusqu'à l'été 2004, date à laquelle Jean-Louis Lancereau décède. Jean-Luc Sabiron est alors obligé de se reconvertir professionnellement et s'éloigne du monde du bois jusqu'en 2014.
Jean-Luc Sabiron apporte aujourd'hui sa connaissance historique des machines et des premiers clients à Wood-Mizer pour la reprise en main du marché français.

C'est la lecture d'une petite annonce de vente d'une LT40 équipée d'un moteur Kubota qui va décider Jean-Luc à revenir dans l'univers du bois et de Wood-Mizer. Le temps de faire les démarches administratives et de récupérer la machine et il devient alors scieur mobile en mars 2015.

Aujourd'hui, Jean-Luc se déplace sur la région de Poitiers et les alentours avec sa LT40 superhydraulique équipée de l'écorceur, de la division automatique, et d'une extension de 1,80 m qui lui sert généralement une fois par mois. Il assure aussi l'entretien de sa machine ainsi que l'affûtage et l'avoyage des lames sur des machines Wood-Mizer. Et, comme il aime à le dire, depuis qu'il a sa machine et qu'il est à son compte, il revit !
Il apporte aussi une expertise technique du travail du bois au travers de son expérience professionnelle en tant que scieur mobile.

Print

Name:
Email:
Subject:
Message:
x

Bienvenue

Bienvenue à l’espace presse de Wood-Mizer France.

Vous découvrirez ici comment les propriétaires de scieries Wood-Mizer participent activement au développement de l’économie locale en transformant du bois de façon plus durable et rentable.

Nous vous invitons à nous contacter pour en savoir plus sur Wood-Mizer ou sur l’un de ces articles.

Jacob Mooney
PR Coordinator

Jacob Mooney
Me contacter

Espace presse



SE CONNECTER